Marco Martella

Marco Martella est écrivain, jardinier, et membre de l’Institut européen des jardins et des paysages. Depuis 2010, il dirige, la revue Jardins aux Éditions du Sandre et, désormais, aux Pommes sauvages. En utilisant des hétéronymes, il a publié Le Jardin perdu (Jorn de Précy, Actes Sud, 2011) et Jardins en temps de guerre (Teodor Cerić, Actes Sud, 2014), édités également en Italie et en Espagne. Pour ces ouvrages, il a reçu plusieurs prix : « Lire au jardin » (domaine de Versailles), « Saint-Fiacre », « Redouté », « Ceppo Natura », et « Michel Tournier ». En 2016 il a publié en Italie Tornare al giardino (Ponte alle Grazie). Il écrit également des articles et des monographies sur le paysage dans des revues comme Polia ou la Revue des deux mondes.